POURQUOI "Parle-moi ?"

Toute victime risque de reproduire le même schéma tant qu'elle ne se s'est pas reconstruite et n'a pas retrouvé l'estime d'elle-même... 

Les mouvements #metoo et #balancetonporc ont permis à de nombreuses victimes de sortir du silence et la honte a changé de camp.

 

Cependant, être reconnue comme victime ne suffit pas.

Afin que ce schéma ne se reproduise pas, il est essentiel que les victimes puissent se reconstruire et sortir de cette vibration de victime qui attire à elles les prédateurs et les événements négatifs. Avoir été victime, mais ne plus se ressentir victime.

Il est temps de passer à l'étape suivante... et de renaître... autrement.

Quelques chiffres:

  • 220’000 femmes victimes de violence en france chaque année

  • 45,6% des viols en Suisse surviennent lors de violences conjugales.

  • En 2015, 17’297 infractions de violence domestique ont été enregistrées en Suisse par la police, cela représente environ 40% des infractions commises sur le territoire.

  • Selon l’Office fédéral de la statistique, en moyenne une personne succombe toutes les deux semaines, soit 25 personnes par an, des conséquences de la violence domestique, sur la période 2009-2018. Parmi les victimes, 91% sont des femmes.

  • 43% des femmes ont subi de la violence conjugale d’ordre psychologique en Europe.

  • 22% des femmes ont subi de la violence physique ou sexuelle par un partenaire.

 

France:

34,7 mio de femmes

43% = 15 mio de victimes de  violence psychologique

22% = 7,5 mio de victimes de violence physique ou sexuelle 

Etre victime n'est pas une fatalité. 

La souffrance psychologique et la mauvaise estime de SOI nous mènent à faire certains choix et attirent à nous des prédateurs et événements douloureux, qui viennent faire écho à nôtre vibration et renforcer nos croyances négatives.

Il n'y a pas de fatalité et tout le monde, TOUT LE MONDE, peut s'en sortir. Car nous avons tout déjà en nous.

Il existe une démarche personnelle non dogmatique que les être humains se transmettent depuis la nuit des temps et que vous pouvez entreprendre pour vous-même, afin de vous reconstruire.

Avec Steve Alban TINEO nous avons choisi de vous transmettre à notre tour le message en toute humilité, avec des mots d'aujourd'hui, par le biais de concerts, de stages et de conférences, afin de vous donner certaines clés vous permettant d'entreprendre votre propre chemin de retour à SOI.

 

POUR NE PLUS JAMAIS ÊTRE VICTIME !

Nous décrivons et expliquons également cette démarche universelle par le biais d'un livre qui sera disponible prochainement, afin de partager avec vous cette lumière et vous expliquer comment aller chercher cette libération en vous-même, en suivant votre propre chemin et à votre propre rythme.

Tous les bénéfices des spectacles sont reversés à l'Association "Parle-moi" afin de soutenir financièrement les victimes qui en ont besoin.

Et nous sommes en train de constituer pour les victimes un réseau de thérapeutes et de médecins, afin qu'elles puissent, si elles le désirent, choisir l'accompagnement qui leur conviendra le mieux. 

Mais l'association soutient également financièrement les victimes désireuses de redémarrer une nouvelle vie.

Lorsqu'une femme sous emprise doit quitter son conjoint toxique, bien souvent elle n'a pas d'argent de côté et pas de revenu (elle ne travaille pas, ou son travail dépend de son mari, ou elle travaille à temps partiel).

Mettre les victimes sous dépendance économique fait partie des moyens utilisés par les personnes toxiques, afin de pouvoir les contrôler, les dominer et les empêcher de partir. Il s'agit d'une des conséquences de l'emprise.

Il existe des structures d'urgence, mais ces structures sont débordées et manquent de moyens. Elles ne peuvent soutenir que les victimes de violences physiques qui sont sans ressources et doivent se cacher. 

La grande majorité des victimes de violences psychologiques sont des femmes ayant des enfants, une structure sociale, de la famille et une formation. Elle peuvent travailler et désirent être autonomes et avancer dans leur vie de manière indépendante.

Il s'agit de votre collègue, votre voisine, votre soeur !

En les soutenant financièrement durant les premiers mois de leur nouvelle vie, nous leur permettons de redémarrer en sauvegardant leur dignité et sans créer de rupture sociale. De trouver un logement adapté pour elle et pour leurs enfants, un travail et d'aller de l'avant.

Aidez-nous à soutenir les victimes en leur transmettant une démarche leur permettant de se reconstruire, et en les accompagnant financièrement pour les aider à démarrer leur nouvelle vie. Merci pour vos dons.

Sonia

Sonia Grimm, Biographie

L’ego dit : “quand tout sera en place je trouverai la paix.”

L’âme dit : "trouve la paix et tout se mettra en place”

                                                              Proverbe bouddhiste

© 2020 APM

  • Facebook