"  Par le MOI"
Programme de prévention contre
le harcèlement & la violence

Pour une meilleure conscience de soi et du monde

Méthodologie KYF - Know Yourself First

Nous sommes tous différents.

Ce qui me blesse peut ne pas blesser mon voisin, car nos sensibilités et nos expériences de ce monde sont différentes.

Nous projetons sur les autres notre propre vision du monde, nos propres croyances et nos limitations.

En comprenant notre unicité et notre interconnexion, en découvrant qui nous sommes vraiment derrière nos pensées, nos croyances et nos peurs, nous permettons à chacun d'entre nous de développer son propre pouvoir personnel.

De prendre confiance en ce que nous sommes et que cette singularité est notre richesse.

 

Notre programme développe la compassion, l'intelligence émotionnelle, les compétences sociales et la conscience de soi.

Car tout part de Soi...

 
Couver_C.jpg
shutterstock_1097762993.jpg
shutterstock_238707229.jpg

Renforcer l'estime de soi

Les victimes estiment parfois qu’elles méritent la violence qu’elles subissent, ou que ce n’est pas si grave. Elles se soumettent par loyauté ou pour protéger leur bourreau. Conditionnées par de fausses croyances, le manque d'estime de Soi ou/et la peur.

Oser chercher de l'aide

Bien souvent les victimes craignent que le fait de parler de ce qu’elles subissent fera empirer la situation. Elles ont peur des représailles.

Renaître autrement

Les peurs, les croyances et les conditionnements sont créés par notre mental. Nos émotions les alimentent et les nourrissent.

En comprenant ce que sont les émotions et comment les gérer et en pratiquant l'introspection,  nous pouvons nous reconstruire autrement.

Co-créé par Sonia GRIMM - auteure, compositrice, médiatrice, experte en Mindfullness, praticienne en neurosciences appliquées et en Reiki Usui &

Steve Alban TINEO - fondateur de la méthodologie KYF Know Yourself First - expert en négociation et en résolution de conflits, et préparateur mental de nombreuses personnalités et sportifs de haut niveau.

En plus de développer l'estime de soi, notre programme comprend des moyens pratiques de gérer les différences d'opinion et de croyances, en évitant de créer des conflits.

On cesse de juger les autres lorsqu’on comprend que les différences sont une source d'apprentissage et de richesse, et qu'elle sont créé par un filtre de compréhension de la réalité qui est propre à chaque être humain, à son histoire, à toutes ses expériences vécues, à son profil émotionnel, à sa culture, sa religion, son sexe, sa nationalité, son environnement familial, etc. Nous cessons de considérer l’autre comme un danger pour soi, mais pouvons l'accueillir dans sa différence. Avoir l'opportunité de partager nos idées avec des personnes qui n'ont pas la même opinion que nous est source d'enseignements.

En apprenant à gérer nos relations avec les autres de manière pacifique et ouverte, nous renforçons la cohésion sociale et le bien-être.

Apprendre à comprendre nos propres comportements inconscients, nous apporte un éclairage libérateur sur la vie et la manière dont nous nous comportons et faisons nos choix.

Vivre en paix est un droit,

mais c'est aussi une responsabilité personnelle.

Notre message

Un enfant maltraité peut, afin d'éviter de nouvelles souffrances, devenir plus tard soit une victime - et se soumettre, soit un agresseur - et vouloir soumettre les autres.  Cela se produit le plus souvent de manière inconsciente. 

Il est donc important de faire de la prévention auprès des jeunes, en expliquant :

  •  Comment apprendre à déterminer ce qui est bien ou mal pour soi-même et l'importance de ne pas s'éloigner de ce qui est bien.

  •  Comment se défendre ou demander de l'aide si nécessaire. Le fait d'oser demander de l'aide est un signe de courage. Il n'y a pas de honte à être une victime

  • L'importance du respect de soi, de ne pas se laisser blesser, d’apprendre à se donner de l'amour à soi-même.

  • Se protéger POUR soi et pas CONTRE l’autre.

  • Notre comportement a un impact sur les autres et les blessures que nous infligeons (à nous-mêmes et aux autres) ont des conséquences.

  • Nous les responsabilisons par rapport à leur comportement quotidien, notamment par rapport aux réseaux sociaux. Nous leur faisons prendre conscience que leur comportement a un impact sur eux-mêmes et sur les autres.

  • Dénigrer ou se moquer d'une personne sur les réseaux sociaux est du harcèlement et c'est un comportement très destructeur, douloureux et inacceptable. "Liker " une publication abusive est aussi du harcèlement et en le faisant, on devient aussi un harceleur. Et nous leur expliquons les dangers de poster des photos ou d'autres informations personnelles.

  • Le conflit peut être positif et source de richesse. "Ne pas être d'accord" n'est pas une raison pour créer un conflit. Nous leur expliquons comment comprendre les différences et gérer les conflits. 

  • Créer un conflit est un moyen pour l'ego de s'affirmer - et un ego qui a besoin de s'affirmer est un ego qui manque d'amour de soi et de confiance. Pour les enfants plus âgés, nous expliquons comment se créent les croyances et les conditionnements qui forment les pensées.

  • Comment exprimer leurs émotions, par exemple la colère et la tristesse, jamais contre l'autre, mais pour soi-même. Ne jamais minimiser nos émotions. Toute colère enfouie devient une bombe à retardement.

Quant à la victime adolescente ou adulte, il est essentiel qu'elle comprenne qu'il y a quelque chose de brisé en elle qui la pousse (ou l'a poussée) inconsciemment à se soumettre, à accepter et à rester dans une situation toxique. 

La victime doit comprendre que cette partie brisée d'elle-même peut et doit être réparée afin qu'elle ne répète pas le même schéma.

Nous lui expliquons l'importance de se reconstruire et qu’il y a de nombreux moyens de le faire :

  • Comprendre nos émotions et l'importance de les exprimer,

  • Comprendre d'où viennent nos pensées qui brisent notre estime de soi, notre confiance et notre amour de soi. 

  • Comprendre d'où vient la peur de quitter une situation toxique, d’où vient le fait de se soumettre et que nos pensées ne sont qu'une interprétation de la réalité.

  • Apprendre à se désidentifier de notre mental, de nos pensées, de nos croyances et conditionnements pour renaître autrement.

  • Apprendre à découvrir qui on est, afin de pouvoir agir en accord avec ce qui est juste pour soi.

Afin de pouvoir faire des choix en conscience, sans être victime de nos croyances limitantes et de nos peurs mentales.

Nous avons été victime, mais nous ne sommes plus victime.